Le blé français, un fleuron à défendre

Par Carole Meilleur, le 20/09/2018 (mis à jour le 25/09/2018 à 10:13)
© Carole Meilleur
350 participants ont écouté avec une attention soutenue l’analyse des quatre experts invités par la FDSEA 51 et le Crédit Agricole Nord Est, lors de la Foire de Châlons. Au menu, la géopolitique du blé et la puissance céréalière de la France, qui ne demande qu'à être soutenue.
Le reste de cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous Identifiez-vous

Accès abonnés
Accès abonnés
Edition numérique
Journal en ligne
Annonces légales
Annonces légales
Dossiers
Dossiers
Abonnez-vous
Abonnez-vous