La Banque de France s'engage dans l'accompagnement des PME et l'authentification des billets

Par Rédaction La Marne Agricole, le 12/02/2019 (mis à jour le 21/02/2019 à 10:01)
La Banque de France s'engage dans l'accompagnement des PME et l'authentification des billetsLors de ses vœux pour 2019, Nicolas Resseguier, directeur de la Banque de France pour la Marne, a rappelé le rôle de son établissement dans l’accompagnement des PME et TPE. L’occasion d’évoquer les formations gratuites sur l’authentification des billets de banque.
  • Nicolas Resseguier, directeur départemental de la Banque de France, accompagné de Dominique Chopineaux, correspondant TPE-Marne. © D.R.
  • Claire Mangin, auteure du jeu « Aventure entrepreneurs ». © D.R.
Lors de ses vœux pour 2019, Nicolas Resseguier, directeur de la Banque de France pour la Marne, a rappelé le rôle de son établissement dans l’accompagnement des PME et TPE. L’occasion d’évoquer les formations gratuites sur l’authentification des billets de banque.
 

« Je formule cinq vœux pour l’année  », a déclaré Nicolas Resseguier, directeur départemental de la Banque de France le 28 janvier pour définir les grandes lignes du programme de son établissement, « être un service public exemplaire, accompagner les petites entreprises, développer l’éducation financière, veiller à l’inclusion bancaire des plus fragiles et faire connaître l’authentification des billets de banque ». Pour répondre au premier souhait, l’Institution a déjà opéré un effort important de mutualisation de ses services, pour réduire le coût de ses missions. En regroupant, entre autres, les services support pour le traitement des dossiers des entreprises et particuliers entre Reims et Châlons, la Banque de France a réduit de 8 % ses dépenses nettes d’activité par rapport à 2015. Soit un gain de 100 millions d’euros par an, reversés à la collectivité. Elle poursuit son accompagnement des TPE en assurant la mise en place d’un correspondant TPE Marne, qui oriente les dirigeants et sert de relais aux services et partenaires dédiés. Dominique Chopineaux, auparavant en poste à Charleville-Mézières, occupe désormais cette fonction dans la Marne.
Quant aux cas des foyers les plus critiques – qui représentent au niveau national 3,6 millions de personnes – l’Institution met l’accent sur les actions d’inclusion bancaire, pour maintenir un minimum de services bancaires aux plus démunis (chèques de banque mensuels, plafonnement des frais de commission bancaire).
Et pour chercher à anticiper les mauvaises gestions ou les accidents de la vie, la direction a misé sur les atouts des jeux de société familiaux pour apprendre à gérer son budget en fonction des projets envisagés. Les plus jeunes apprendront à satisfaire les projets d’organisation d’un anniversaire ou l’achat d’une trottinette électrique quand les plus vieux (en ciblant les entrepreneurs) se familiariseront avec les problématiques de levée de fonds et d’investissements en prenant en compte les événements positifs ou négatifs tout au long du jeu. Cette dernière version pour adultes, intitulée « Aventure entrepreneurs  » et commercialisée sur le site web de la Fnac, vise les étudiants, les clubs d’entreprises, les chambres consulaires en trouvant toutefois auprès du grand public un succès certain. Claire Mangin, chef de service à la direction des entreprises de la Banque de France à Paris en est l’auteur.
Enfin et pour rester dans l’approche pédagogique, l’établissement met en place des formations gratuites à destination des entreprises et des commerçants pour authentifier les billets de banque et déceler les faux billets. Manipulation, inclinaison, étude des filigranes et des motifs des petites coupures doivent permettre de former de plus en plus de personnes à ces détections et lutter ainsi, à tous les niveaux, contre la contrefaçon.

Formation à l’authentification des billets en euro

La Banque de France propose au sein de son établissement des séances de 2 heures sur l’authentification des billets de banque. Rassemblant des groupes de 8 à 15 personnes, ces formations visent à assimiler en peu de temps une méthode simple, rapide et efficace, basée sur la manipulation du billet. Le « toucher  » pour évaluer le papier et l’impression en relief, le « regard  » par l’observation du fil de sécurité, du filigrane et de la fenêtre et l’« inclinaison  » par le basculement du billet pour évaluer les hologrammes et l’encre à couleur changeante. Ces explications, assurées par des experts, se baseront sur les deux gammes des billets Euro avec le parallèle et la manipulation de fausses coupures.

Contact : Yannick Schmitt, formateur à l’authentification des billets et contrôleur fiduciaire à la Banque de France de Reims (03 26 89 52 31).

Marie Bonnet


Vos réactions :

Accès abonnés
Accès abonnés
Edition numérique
Journal en ligne
Annonces légales
Annonces légales
Dossiers
Dossiers
Abonnez-vous
Abonnez-vous