Moins de phytos, la promesse des fermes Dephy

Par Rédaction La Marne Agricole, le 10/03/2019 (mis à jour le 11/03/2019 à 09:35)
Moins de phytos, la promesse des fermes DephyLe réseau de fermes Dephy ouvre ses portes. Dans la Marne, la SCEA de la Ferme du Donjon présentera les leviers mis en œuvre pour réduire l’utilisation des produits phytosanitaires.
  • Une porte ouverte Dephy pour découvrir les pistes vers moins de phytos : rendez-vous le 14 mars à Lignon. © Chambre d'agriculture de la Marne
Le réseau de fermes Dephy ouvre ses portes. Dans la Marne, la SCEA de la Ferme du Donjon présentera les leviers mis en œuvre pour réduire l’utilisation des produits phytosanitaires.
 

Les techniques utilisées pour réduire l'utilisation des produits phytosanitaires sont multiples : la résistance variétale aux maladies, l’optimisation de la qualité de la pulvérisation, l’allongement de la rotation, le désherbage mécanique, l’amélioration de la biodiversité fonctionnelle… La mise en œuvre de celles-ci peut être plus ou moins facile, aussi bien techniquement que psychologiquement.
Les échanges dans les groupes sont importants et permettent à chacun de se faire une idée de ce qui pourrait fonctionner sur sa ferme.
C’est pourquoi les fermes Dephy, qui ont travaillé sur différents leviers, ouvrent leurs portes en ce mois de mars. Dans la Marne, c’est la SCEA de la Ferme du Donjon qui accueillera le public jeudi 14 mars à Lignon, dès 14 heures.
L’occasion de découvrir les résultats encourageants menés par les 13 fermes Dephy, accompagnées par la Chambre d’agriculture de la Marne.

Hors herbicides, les IFT à près de - 50 %

Belle performance pour le groupe qui a réussi à maintenir une réduction du poste fongicide-régulateur et insecticide de l’ordre 50 % par rapport à des IFT de référence. Il existe néanmoins des écarts selon les exploitations, liées essentiellement à l’assolement avec la présence de cultures plus ou moins exigeantes et à leur conduite.

Blé 2018 : moins de 1 IFT fongicide

En 2016, les fermes Dephy marnaises s’étaient fixées l’objectif d’obtenir 1 IFT fongicide sur blé. Ce but a été atteint voilà deux ans ! Le premier levier utilisé est le choix de variétés plutôt tolérantes aux maladies. Ensuite, l’optimisation des techniques de pulvérisation (micro-dose, adjuvantation), couplée au suivi d’outils de pilotage pour décaler la première intervention, participe fortement à la réussite. En 2018, le groupe a évalué les semis de mélanges de variétés de blé pour limiter le développement des maladies et ainsi consolider la baisse des IFT fongicides.

Stabilité des IFT herbicides

Le poste herbicide sur les exploitations Dephy n’a pas augmenté et le salissement est contrôlé. Les exploitations où le désherbage mécanique est pratiqué régulièrement sont à un IFT proche de 1, pour un coût de 50 €/ha de charges herbicides. Concernant le glyphosate, quatre exploitations en labour occasionnel ou en technique culturale simplifiée n’en ont pas utilisé en 2018. Pour les autres exploitations, il a été nécessaire suite à la sortie hiver 2018 très humide.

Les IFT betterave en hausse

La betterave était considérée comme une culture à faible IFT. Début des années 2010, quatre IFT suffisait pour conduire une betterave. Mais le retrait de matière active, la pression maladie et insecte s’accentuant d’année en année, le groupe DEPHY a appliqué six IFT en 2018 avec niveau de satisfaction pas toujours idéal. Le groupe est en recherche de leviers à mettre en place pour limiter l’impact de ces bioagresseurs.

Présentation de la SCEA de la Ferme du Donjon

La SCEA de la Ferme du Donjon est une exploitation de 396 ha au sud de Vitry-le-François à la limite du Perthois humide. Les sols sont des argilo-calcaire pour 50 %, des argiles hydromorphes pour 40 % de la surface et des parcelles éloignées sur grève.

Les cultures sont menées en non-labour. L’assolement est très diversifié avec la présence de 10 cultures dont la pomme de terre de consommation et le chanvre. Elle a réintroduit la luzerne pour des soucis de salissement de graminées dans des parcelles spécifiques. La réduction de 30 % l’usage des fongicides, insecticide et régulateur est atteint par rapport à l’IFT de référence. En herbicide, l’exploitation avait un IFT supérieur à l’IFT de référence. Il a aussi réduit de 30 %.

Pour en savoir plus sur ces résultats et découvrir les pratiques mises en place, rendez-vous à la porte ouverte du jeudi 14 mars, dès 14 heures, 9 rue Bernard à Lignon.

Plus d’informations au 03 26 64 08 13.

Sylvain Duthoit
Chambre d’agriculture de la Marne


Vos réactions :

Accès abonnés
Accès abonnés
Edition numérique
Journal en ligne
Annonces légales
Annonces légales
Dossiers
Dossiers
Abonnez-vous
Abonnez-vous