Un salon pour organiser la rencontre des producteurs et des acheteurs

Par Rédaction La Marne Agricole, le 09/03/2019 (mis à jour le 11/03/2019 à 10:05)
Un salon pour organiser la rencontre des producteurs et des acheteursLa troisième édition du premier rendez-vous d’affaires des professionnels des circuits et produits alimentaires du Grand Est, Passion de nos Terroirs, va avoir lieu le 13 juin à Châlons-en-Champagne.
  • Le Capitole de Châlons accueillera le salon Passion de nos Terroirs. © Archive G. Perrin
  • Rendez-vous le 13 juin de 9 h à 17 h. © D.R.
La troisième édition du premier rendez-vous d’affaires des professionnels des circuits et produits alimentaires du Grand Est, Passion de nos Terroirs, va avoir lieu le 13 juin à Châlons-en-Champagne.
 

Le 13 juin, la troisième édition du rendez-vous d’affaires des circuits et produits alimentaires du Grand Est, Passion de nos Terroirs, aura lieu au Capitole à Châlons-en-Champagne. Coorganisé par la région Grand Est et le réseau des Chambres d’agriculture du Grand Est, ce nouveau salon a comme objectif de rassembler l’ensemble des acteurs et professionnels de l’agriculture et de l’agroalimentaire de la région dans un seul et même endroit.
L’idée est née au lendemain des «  assises régionales pour le développement des filières et des marchés alimentaires dans la région Grand Est  » qui se sont déroulées en 2017 dans la région. « Nous avons reçu bon nombre d’avis, de suggestions et de propositions pour dynamiser la production agricole et l’économie agroalimentaire dans notre région. Parmi elles, il y avait la nécessité de développer l’offre et la demande, et faire en sorte que producteurs et acheteurs se rencontrent. Il y avait aussi la volonté que chaque consommateur de la région puisse acheter des produits locaux où qu’il soit  », explique la vice-présidente en charge de l’agriculture à la Région, Pascale Gaillot.
Ce salon Passion de nos Terroirs s’est décliné en trois dates. Il y a eu une première édition en Alsace en septembre et une seconde en Lorraine en octobre. La prochaine édition se déroulera le 13 juin à Châlons-en-Champagne.

« Vendre sa choucroute à Châlons »

Tous les producteurs du Grand Est qui ont quelque chose à vendre et qui souhaitent développer un marché peuvent s’inscrire pour tenir un stand (payant) et ainsi présenter leur exploitation et leurs produits. « On a essayé de faire des prix attractifs pour les exposants. Cela ne dure qu’une journée et il faut qu’on puisse mobiliser le maximum de monde », précise Fabien Digel, qui s’occupe de l’organisation du salon au sein de la Chambre d’agriculture Grand Est. Lors de l’inscription, chaque producteur doit créer une photo d’identité de son entreprise afin de savoir ce qu’il produit, quelle est sa zone de chalandise, etc. Ceci permettra de créer une fiche propre à chaque exposant qui sera présenté dans le catalogue remis aux visiteurs (disponible également sur le site internet de la manifestation) et affichée sur chaque stand.
« Celui qui veut vendre sa choucroute à Châlons a tout intérêt à y aller, car il y a un marché à prendre », souligne Sébastien Loriette, élu à la chambre du Grand Est qui supervise l’organisation du salon en Champagne-Ardenne, en lien avec des relais locaux.

Créer une « dynamique durable »

Les filières agroalimentaires comme l’Aria Grand Est, ainsi que la CCI Grand Est et la Chambre des métiers et de l’artisanat Grand Est sont également impliquées dans l’organisation de ce rendez-vous d’affaires.
« Tous ces organismes ont communiqué auprès de leurs adhérents pour les inciter à être présents à cette manifestation dédiée aux professionnels de l’alimentation et de l’agroalimentaire. Tous les transformateurs qui travaillent à partir de produits locaux seront présents », indique Sébastien Loriette. Force du succès des deux premières éditions et de celle à venir, ce salon pourrait être renouvelé tous les ans ou tous les deux ans. « Ce n’est pas un 'one shot'. C’est une innovation à l’échelle du Grand Est, c’est très motivant pour tout le monde  », témoigne Fabien Digel. « L’essentiel est qu’on réussisse à créer une dynamique pour que nos filières agricoles puissent se développer durablement et localement, et répondre ainsi aux attentes des 5,5 millions de consommateurs qui composent notre grande région », conclut Sébastien Loriette.

Un « incubateur de business »

Le président de la Crage, Jean-Luc Pelletier, considère que ce salon Passion de nos Terroirs va permettre de « donner une nouvelle dimension » à l’agriculture régionale. « Nous avons une richesse de produits exceptionnels. Mais nous devons anticiper les nouveaux modes de production. Il y a aujourd’hui des innovations dans la technique, les process et les produits de nos territoires. À nous de nous assurer que cette valeur ajoutée est organisée et mieux redistribuée afin qu’elle profite à toutes et tous. C’est un atout exceptionnel que d’être tous ensemble, à condition de savoir l’organiser ». À ce titre, Pascale Gaillot estime qu’il faut sortir d’un système « artisanal  » pour « développer des solutions logistiques pertinentes  ». « Ce salon est un incubateur de business qui doit permettre aux uns et aux autres d’apprendre à mieux se connaître. Il va apporter de la lisibilité, tant pour les producteurs que pour les transformateurs  », poursuit Sébastien Loriette. Et aussi pour les collectivités territoriales et la restauration collective en quête de produits locaux pour les cantines scolaires ou professionnelles.

« Lancer une dynamique pour nos filières »

Après deux premières éditions en Alsace et en Lorraine, la déclinaison champardennaise du salon Passion de nos terroirs s'annonce sous les meilleurs auspices. Sébastien Loriette, élu à la Chambre d'agriculture Grand Est le confirme : « les deux premiers rendez-vous ont connu une excellente fréquentation, preuve qu'il y a une véritable attente. En permettant de faire se rencontrer les différents acteurs de l'agroalimentaire, on souhaite agir comme un accélérateur. Il s'agit de permettre aux uns et aux autres de mieux se connaître. Producteurs, transformateurs, distributeurs mais aussi les collectives territoriales, lesquelles sont de plus en plus à la recherche de circuits d'approvisionnement locaux pour leurs cantines... On attend un public professionnel assez large », insiste-t-il.
C'est aussi permettre aux producteurs qui exposent de se rencontrer, de créer des synergies entre eux. C'est toujours intéressant de voir ce qu'il se fait ailleurs. Il y a vrai besoin d'échanger entre les différentes filières.
« Des initiatives locales existent déjà dans ce sens, nous n'entendons pas nous y substituer, ajoute Sébastien Loriette, mais il s’agit bien d'offrir un lieu d'échanges à l'échelle du Grand Est. C'est en cela que Passion de nos terroirs est innovant. Nous avons un patrimoine commun d'une grande richesse qu'il est important de faire partager aux 5,5 millions de consommateurs qui composent notre grande région. On souhaite inscrire ce salon dans la durée. Si le succès se confirme lors de l'édition du 13 juin à Châlons-en-Champagne, on espère qu'il y aura une suite  ». Cela semble bien parti.

Informations pratiques et inscriptions

Passion de nos Terroirs : jeudi 13 juin de 9 heures à 17 heures au Capitole à Châlons-en-Champagne. Entrée gratuite.
De petites conférences d’une durée de 30 minutes environ seront organisées. Différentes thématiques comme la logistique ou la qualité seront notamment abordées.
L’inscription au salon Passion de nos Terroirs peut se faire entièrement sur internet. Il suffit alors de cliquer sur l’encart écrit en rouge « Choisir un rendez-vous » pour sélectionner la date du 13 juin. Une fois sur cette nouvelle page, il suffit d’aller sur « Exposer  » puis de cliquer «  Inscription en ligne ». Pour cette troisième édition, l’inscription est recommandée avant le 15 avril.
Pour toute question relative à la manifestation, s’adresser à Marie Trassart au 06 34 11 54 53.

Nicolas Bernard


Vos réactions :


La rédaction vous propose :

Accès abonnés
Accès abonnés
Edition numérique
Journal en ligne
Annonces légales
Annonces légales
Dossiers
Dossiers
Abonnez-vous
Abonnez-vous