Une prime pour créer l’émulation chez Moët & Chandon

Par Rédaction La Marne Agricole, le 12/09/2019 (mis à jour le 18/09/2019 à 11:07)
  • Le travail du sol chez chez Moët & Chandon avec un tracteur électrique Kremer. © Fred Laures
Reconnaissant le surcoût pour des pratiques plus vertueuses demandant plus de travail, la Maison offre son expertise et une prime au kilo à ses livreurs de raisins qui s’engagent pour la certification Viticulture Durable en Champagne.
 
Le reste de cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous Identifiez-vous
Accès abonnés
Accès abonnés
Edition numérique
Journal en ligne
Annonces légales
Annonces légales
Dossiers
Dossiers
Abonnez-vous
Abonnez-vous