Blés : de fortes disparités de rendement

Par Richard Cremonini, le 16/07/2020 (mis à jour le 27/07/2020 à 09:51)
  • Un débit de 100 t/h Le flux de récolte rectiligne et la conception des rotors de grand diamètre ont été spécialement adaptés aux contraintes de récolte européennes : volume de pail
    © Richard Cremonini
  • A l'avant : des chenilles La transmission anime des chenilles de 76 ou 91 cm de large, jusqu'à une vitesse de 40 km/h (selon autorisation par pays).
    © Richard Cremonini
  • Une barre de coupe de 15,2 m Les organes de battage se composaient de deux rotors axiaux alimentés par un rouleau avant.
    © Richard Cremonini
  • En action à Courtisols Mardi 14 juillet à Courtisols, John Derre présentait en démonstration sa moissonneuse-batteuse X9 1100.
    © Richard Cremonini
Les escourgeons sont finis et tiennent leur rang. En blé, il y aura des réussites et des déceptions avec pour objectif la moyenne 5 ans.
 
Le reste de cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous Identifiez-vous
Accès abonnés
Accès abonnés
Edition numérique
Journal en ligne
Annonces légales
Annonces légales
Dossiers
Dossiers
Abonnez-vous
Abonnez-vous