2020, année record pour l’agneau

Par Rédaction La Marne Agricole, le 31/12/2020
  • Dans les prochains mois, une réduction de la demande, ou une hausse de l’offre britannique, pourraient cependant entraîner les cours à la baisse. © DR
Les cours de la viande ovine ont progressé vers des niveaux très élevés, expliqués à la fois par la forte demande élevé et une offre réduite due au Brexit et à la peste porcine africaine.
 
Le reste de cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous Identifiez-vous
Accès abonnés
Accès abonnés
Edition numérique
Journal en ligne
Annonces légales
Annonces légales
Abonnez-vous
Abonnez-vous