Semaine de l'emploi en agroalimentaire

Par Standard Utilisateur, le 16/11/2021 (mis à jour le 16/11/2021 à 11:30)
Semaine de l'emploi en agroalimentaire800 postes sont à pourvoir sur le Grand Est.
  • Plus de 3 857 offres d’emploi Les deux profils d’opérateur de production et d’agent de maintenance sont le plus courtisés actuellement.
    © D.R.
800 postes sont à pourvoir sur le Grand Est.
 

La filière agroalimentaire organise pour la première fois sa semaine nationale de l’emploi qui lui est dédiée du 15 au 20 novembre. En Grand Est, le lancement s’est déroulé le 15 novembre sur le site de l’usine d’Herbéviller des Fromageries de Blâmont (Meurthe-et-Moselle), filiale de Sodiaal. Le directeur industriel, ici, n’est autre qu’Antoine Cros de Mayrevieille, par ailleurs président d’Agria Grand Est, l’association régionale des industries agroalimentaires.

Les 1 200 entreprises qui composent le tissu industriel des dix départements comptent près de 38 000 salariés. Plus de 3 857 offres d’emploi ont été enregistrées par ce secteur de septembre 2020 à juin 2021. Sur les six premiers mis de 2021, les offres ont cru de + 5,8 % par rapport à 2019. La progression s’est encore intensifiée sur les trois derniers mois. 800 postes sont actuellement recensés sur le site internet de Pôle emploi, partenaire de ces journées, avec les missions locales, l’Apecita et l’Ocapiat. « Concernant la seule unité d’Herbéviller, nous recrutons deux électromécaniciens, deux conducteurs de ligne, dont une création de poste et nous sommes ouverts à des missions d’intérim » illustre Valérie Renaut, responsable relations humaines Fromageries de Blâmont, Renard Gillard et Sieffert Affineurs. Les deux profils d’opérateur de production et d’agent de maintenance sont le plus courtisés actuellement et rencontrent une rude concurrence multi-filières. Cette semaine de portes ouvertes se veut donc une opération séduction, ciblant les demandeurs d’emploi, les personnes en reconversion ou des jeunes en réflexion sur leur projet professionnel. Une demi-douzaine de représentants de ce public cible ont visité les différentes étapes de fabrication des munsters AOC, carrés de l’Est et bries qui concourent à la production des 3.300 tonnes de fromages qui sortent chaque année de l’usine. L’affinage se pratique chez des affineurs spécialisés alsaciens.
Pour connaître les visites organisées cette semaine sur certains sites industriels et les différents webinaires sur la découverte des métiers, consulter le site : Semaine nationale de l'emploi en agroalimentaire - Agria Grand Est (iaa-lorraine.fr)


Jean-Luc Masson


Vos réactions :


La rédaction vous propose :

Accès abonnés
Accès abonnés
Edition numérique
Journal en ligne
Annonces légales
Annonces légales
Abonnez-vous
Abonnez-vous