Le Crédit Agricole lance la DEP dédiée aux coups durs

Par Richard Cremonini, le 03/09/2019 (mis à jour le 05/09/2019 à 16:08)
© R.C.
La DEP est un nouveau mécanisme fiscal en remplacement de la DPA et de la DPI. Elle a pour objectif de lisser les revenus en vue d’améliorer la résilience, la viabilité et la compétitivité des exploitations.
Le reste de cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous Identifiez-vous

Céréales : inquiétude sur les cours

Par Richard Cremonini, le 21/08/2019 (mis à jour le 27/08/2019 à 14:47)
© G. Perrin
La baisse des cours inquiète les céréaliers qui ont déjà dû composer l’année dernière avec une faible rémunération.
Le reste de cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous Identifiez-vous

Le freinage hydraulique est aussi performant que le pneumatique

Par Rédaction La Marne Agricole, le 31/07/2019 (mis à jour le 09/08/2019 à 16:19)
© Axema
Le système de freinage hydraulique à simple ligne ne sera bientôt plus autorisé sur les véhicules remorqués agricoles. Pour le remplacer, la réglementation impose d’installer un dispositif à double ligne dans l’unique but de renforcer la sécurité.
Le reste de cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous Identifiez-vous

Des développements plus précis chez les ETA

Par Rédaction La Marne Agricole, le 26/07/2019 (mis à jour le 09/08/2019 à 16:19)
© John Deere
La FNEDT vient de présenter les résultats d’une étude brossant le portrait des entrepreneurs de travaux agricoles. Elle démontre qu’il s’agit d’une population qui se tourne de plus en plus vers les outils de l’agriculture de précision.

Machinisme : un premier semestre encourageant pour la distribution

Par Rédaction La Marne Agricole, le 20/07/2019 (mis à jour le 09/08/2019 à 15:01)
© Archive G. P.
L'activité semble « bien orientée » dans la distribution de machines agricoles au premier semestre, a indiqué le 11 juillet son syndicat, le Sedima, qui anticipe toutefois un ralentissement en deuxième partie d'année.

Une année charnière pour Luzeal

Par Rédaction La Marne Agricole, le 15/07/2019 (mis à jour le 01/08/2019 à 15:21)
© D.?Lucas Malgré le faible niveau d’activité globale de la coopérative en 2018, Luzeal affiche un coût de revient maîtrisé. Ce qui permet une hausse sensible des prix des apports de luzerne.
Le reste de cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous Identifiez-vous

Accès abonnés
Accès abonnés
Edition numérique
Journal en ligne
Annonces légales
Annonces légales
Dossiers
Dossiers
Abonnez-vous
Abonnez-vous