Vivescia en quête de compétitivité

Par Richard Cremonini, le 13/11/2019 (mis à jour le 13/11/2019 à 17:21)
© Guillaume Czerw
Dans un contexte de baisse de revenu des agriculteurs et de difficultés du pôle transformation, la coopérative met en place son plan de transformation qui vise à gagner en compétitivité.
Le reste de cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous Identifiez-vous

Croissance confirmée, ralentissement en vue

Par Anne Verzeaux, le 24/10/2019 (mis à jour le 24/10/2019 à 09:58)
© John Deere
La reprise se confirme pour les industriels de l’agroéquipement dont le secteur affiche une croissance à deux chiffres au premier semestre, a indiqué le 17 octobre Axema. Mais le secteur anticipe déjà un ralentissement.
Le reste de cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous Identifiez-vous

Malteurop accélère en Espagne et au Mexique

Par Richard Cremonini, le 30/09/2019 (mis à jour le 02/10/2019 à 17:54)
© D.R.
L’entreprise du Groupe Vivescia a inauguré le 23 septembre l'extension de la malterie d’Albacete en Espagne dont elle est actionnaire et en construit une nouvelle au Mexique.
Le reste de cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous Identifiez-vous

Dans la Marne, pas d'euphorie après la moisson

Par Richard Cremonini, le 04/09/2019 (mis à jour le 16/10/2019 à 21:20)
© R.C.
Bruno Forge et Thibaut de Jaegher invitaient le 3 septembre à une conférence économique sur la conjoncture agricole animée par Olivier Josselin.
Le reste de cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous Identifiez-vous

Le Crédit Agricole lance la DEP dédiée aux coups durs

Par Richard Cremonini, le 03/09/2019 (mis à jour le 05/09/2019 à 16:08)
© R.C.
La DEP est un nouveau mécanisme fiscal en remplacement de la DPA et de la DPI. Elle a pour objectif de lisser les revenus en vue d’améliorer la résilience, la viabilité et la compétitivité des exploitations.
Le reste de cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous Identifiez-vous

Céréales : inquiétude sur les cours

Par Richard Cremonini, le 21/08/2019 (mis à jour le 27/08/2019 à 14:47)
© G. Perrin
La baisse des cours inquiète les céréaliers qui ont déjà dû composer l’année dernière avec une faible rémunération.
Le reste de cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous Identifiez-vous

Accès abonnés
Accès abonnés
Edition numérique
Journal en ligne
Annonces légales
Annonces légales
Dossiers
Dossiers
Abonnez-vous
Abonnez-vous